Le bois, une énergie renouvelable

Matériau naturel, le bois se renouvelle rapidement grâce au cycle de croissance des arbres.La bonne gestion forestière qui a historiquement prédominé en France et en Europe rend ce
matériau largement disponible, avec une surface forestière qui a doublé en 150 ans :

  • 380 000 ha en Poitou-Charentes,
  • 17 millions ha en France.

Chaque année, en France, la récolte annuelle de bois (60 millions de m³) est inférieure à la production biologique de la forêt (plus de 100 millions de m³). Le bois est donc un combustible disponible, abondant, renouvelable et avec un large potentiel de développement.

Le bois énergie , un atout pour l’environnement

Lors de sa combustion, le bois ne fait que libérer dans l’air le gaz carbonique (CO2) qu’il a absorbé durant sa croissance par photosynthèse. Son impact est donc neutre sur l’effet de serre et l’utilisation de ce combustible à la place des énergies fossiles permet de participer à la lutte contre le changement climatique, s’il est brûlé dans de bonnes conditions et si l’on gère la forêt durablement. L’utilisation de 4 m³ de bois en combustion fait économiser une TEP (Tonne équivalent pétrole) et évite l’émission de 2,5 tonnes de CO2 en moyenne.

bois energie chauffage

Le bois-énergie en Poitou-Charentes

a. Les atouts de la région

Avec 1,5 millions d’arbres plantés en 10 ans, la surface de la forêt régionale est en constante augmentation. Elle atteint désormais 370 000 hectares mais la surface boisée reste globalement modeste (le taux de boisement est inférieur à la moyenne française).

Certains atouts peuvent compenser cette caractéristique locale :

  • Un bocage très présent produisant beaucoup de bois.
  • Un habitat rural.
  • La proximité de la Rochelle, premier port national d’importation de grumes.
  • Une filière de première transformation du bois classée par ordre d’importance au second rang national.

b. Le programme Bois Énergie en Poitou-Charentes

Le programme ” Bois Énergie ” apporte un réel soutien au développement des chaudières bois à alimentation automatique.

Objectifs de la politique Bois énergie en Poitou-Charentes :

  • Soutenir la réalisation de chaufferies bois à alimentation automatique.
  • Structurer et organiser l’offre en bois énergie : développer la filière d’approvisionnement
  • Assurer le suivi et la maintenance des chaufferies.

c. Le Bilan

Entre 2000 et fin 2006, le plan ” Bois Énergie ” a permis l’installation de 395 chaufferies (101 MW installés, soit l’équivalent de 10100 habitations chauffées)

Au total :

  • 23 200 Tep/an (Tonne équivalent pétrole) de combustibles fossiles économisées,
  • 70 100 tonnes de bois consommées,
  • 59 800 tonnes de CO2 évitées/an (soit 430 millions de kms parcourus avec une voiture émettant 140 g/km ou 10700 tours du Monde)

Source: Centre Régional des Energies Renouvelables : www.crer.info

Le bois, une énergie moderne er performante

Le bois énergie ne se limite plus aujourd’hui à la cheminée traditionnelle au rendement médiocre. Les appareils modernes, qu’il s’agisse de poêles ou de chaudières, ont des rendements élevés et disposent d’une autonomie de plusieurs heures, et même plusieurs semaines avec une alimentation automatisée. Le label “Flamme Verte” garantit des appareils économiques, apportant sécurité, performance énergétique et environnementale.

Les poêles

Les poêles à bûches performants sont toujours une solution d’actualité pour le chauffage d’appoint, mais aussi dans certaines conditions comme chauffage principal. L’apparition des poêles à granulés (sciure de bois compactée, sans adjonction d’agglomérant) permet de gagner en autonomie (jusqu’à 3 jours) et en volume de stockage.

Les chaudières

Il est aujourd’hui possible de bénéficier d’un chauffage centralisé et de la distribution d’eau chaude sanitaire avec l’énergie bois : avec les chaudières automatiques, à granulés ou à
plaquettes, l’autonomie totale va de plusieurs jours à une saison de chauffe. L’alimentation de la chaudière s’effectue alors par le biais d’un silo de stockage et d’un transfert par vis sans fin.

bois energie combustible

Les combustibles bois

La bûche

Conditionné en rondins ou quartiers de bois, le bois bûche sert à alimenter les cheminées fermées ou ouvertes ainsi que les poëles et des chaudières à alimentation manuelles; en chauffage d’appoint ou chauffage principal.

Les plaquettes forestières

Les plaquettes sont produites par déchiquetage de bois issus de l’exploitation forestière, de l’élagage et de l’entretien du bocage. C’est un combustible particulièrement utilisé en milieu rural, qui commence à être utilisé pour des chaufferies urbaines.

Les écorces

Sous-produit des industries de première transformation, ce produit est obtenu par écorcage de grumes, de feuillus ou de résineux. Il correspond à des chaufferies de fortes puissances disposées à recevoir des combustibles humides (en collectivité ou en entreprise).

Les copeaux, plaquettes et sciures

Il s’agit de bois non traités en fin de vie ou de produits connexes des entreprises de première et seconde transformation du bois. Pour un coût modéré et avec un bon rendement calorifique, les plaquettes et broyats alimentent des chaudières automatiques de toutes puissances (à partir de 20 kW).

Les granulés

Les granulés (ou pellets en anglais) proviennnent de la récupération de sciures et copeaux, comprimés en bâtonnets de quelques millimètres, sous haute pression, sans adjonction d’agglomérant. Particulèrement compact et à haut pouvoir calorifique, le granulé de bois permet d’alimenter des poëlesinserts ou chaudières automatiques. La livraison s’effectue en sacs de 15kg ou vrac (big bag).

Les bûchettes ou briquettes

Issues du recyclage des sous-produits de l’industrie du bois, les bûches densifiées sont exclusivement composées de sciures ou copeaux de bois non traitées et compressées afin de former des cylindres de 3 à 8cm de diamètre et 20 à 50cm de longueur. Elles s’utilisent comme des bûches et permettent de limiter l’espace de stockage de par leur forte densité énergétique (bois très sec et compacté).

Le PCI (pouvoir calorifique inférieur)

Le PCI du bois varie selon son humidité. Celui des briquettes et des granulés est supérieur car il s’agit de produits très secs.

La filière bois-énergie se développe en Poitou-Charentes, avec Qualiflam’Bois*, les producteurs de bois déchiquetés et plusieurs usines de granulés et briquettes de bois compressé .
*Qualiflam’Bois est une association soutenue par le CRPF Poitou-Charentes et l’ADEME dans un double objectif : l’information des clients sur le produit bois-bûche et l’établissement d’une charte de qualité que les adhérents de l’association s’engagent à respecter.

Les aides pour le développement du bois-énergie en Poitou-Charentes

Afin de développer l’utilisation du bois énergie en Poitou-Charentes, l’ADEME, la Région Poitou-Charentes et l’Europe (Fonds FEDER) au travers du Fonds Régional d’Excellence Environnementale (FREE) et l’ADEME au travers du Fonds Chaleur apportent des aides financières pour les particuliers, les associations, les collectivités et les entreprises lors de l’installation
d’appareils fonctionnant automatiquement au bois déchiqueté ou aux granulés de bois (pour plus d’informations : www.ademe-poitou-charentes.fr et www.poitou-charentes.fr, rubrique guide des aides).

fin 2008, grâce à cette politique de développement, on comptait 960 installations de chaudières automatiques dont 187 dans les collectivités, 703 chez les particuliers et 70 en entreprises, soit un total de 187.1 MW. De plus un taux réduit de TVA (5,5%) et un crédit d’impôt qui peut (sous conditions) atteindre 40% pour les particuliers compensent une partie de l’investissement en chaudière pour le chauffage au bois.

Lea

Diplômée d'un master d'architecture et de l'amélioration de l'habitat, j'accompagne les services d'aménagement urbain pour imaginer l'habitat du futur et réduire les consommations énergétiques.

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire